Archives de la catégorie : Réflexions

Les deux « réalismes »

I l est aujourd’hui essentiel d’être considéré comme « réaliste », si l’on souhaite être pris au sérieux. Ceci signifie qu’il faut penser qu’il est sans doute possible de faire des efforts pour éviter les guerres — les organisations mondiales et régionales témoignent en ce sens —, mais que si l’on veut être efficace, il […]

Rapport sur la planète

Cliquez sur l’image pour l’agrandir L ’histoire de l’humanité est une triste histoire. Et il y a des chances pour qu’elle reste triste longtemps. Elle est celle de l’oppression des peuples par de petites minorités cyniques, avides, féroces, méprisantes et soucieuses seulement de leur pouvoir. Elle s’explique par l’incapacité de contrôler des forces sociales, qui […]

Du danger des « bons sens »

Cliquez sur l’image pour l’agrandir I l n’y a rien d’aussi dangereux que le « bon sens ». L’histoire des « bons sens » qui se sont succédé dans la culture occidentale démontre clairement que les « pièges à peuples » qui n’ont pu être évités, les oppressions les plus terribles, les catastrophes nationales et […]

Le concept de « progrès »

Cliquez sur l’image pour l’agrandir D ans les explications communément acceptées de l’évolution sociale, le concept de « progrès » est, sans conteste, le plus ridicule, malgré sa popularité. L’idée que l’humanité n’a cessé de progresser depuis son apparition sur cette terre est admise comme allant de soi. L’histoire qu’on en raconte a commencé avec […]

Le sabre, le goupillon et d’autres jeux

D e petits groupes, plus dynamiques et plus intelligents que la moyenne, prennent le pouvoir. Le besoin de pouvoir s’explique par le besoin d’organisation face aux besoins à satisfaire et surtout face aux dangers extérieurs. Quelles que soient les formes originelles (familiales, tribales etc.) sur lesquelles nous n’avons pas beaucoup d’informations, l’histoire connue montre que […]

Jeux idiots ?

L ’historien néerlandais Johan Huizinga a publié en 1938 un essai, qui a eu beaucoup de succès, sur la fonction sociale du jeu : « Homo ludens ». Il y explique que « le jeu est plus ancien que la culture », que « la culture naît sous forme de jeu », que c’est dans […]

Retour au vocabulaire

Q u’est ce que « l’esprit » sinon la langue et par conséquent les mots qui la composent et la grammaire qui les unit ? La comparaison avec les théories émises par les physiciens sur la matière et sur les particules qui la composent me paraît ici de quelque utilité. Les mots, i.e. les « […]

Contacts entre cultures et sous-cultures

L e problème des contacts et des confrontations entre cultures est très à la mode aujourd’hui. Le professeur américain Huntington a même acquis une certaine notoriété en prophétisant que le monde entrait dans l’ère du choc des cultures. Et, bien que sa thèse ait été très contestée, il faut reconnaître que les relations entre les […]

Vocabulaire

L e vocabulaire utilisé pour traiter des phénomènes sociaux et politiques est aujourd’hui d’une grande imprécision. Nous avons beaucoup de mal à nous représenter la société ou les sociétés aussi bien au cours de l’histoire qu’aujourd’hui. Les comparaisons inconscientes que nous utilisons sont : – celle d’un fleuve, pour tenir compte du changement dans le […]

L’illusion du progrès

L

’illusion du progrès est tenace. Elle est la condition de notre confort intellectuel. Le fait que le 20e siècle ait été celui des deux guerres mondiales, des régimes totalitaires, de la Shoah et du Goulag, de génocides divers, d’Hiroshima et de Nagasaki, de la terreur nucléaire, de l’indifférence des nantis à l’égard de la misère et de l’ignorance ne gêne en aucune manière notre croyance dans « le progrès de l’esprit humain ». Quand Condorcet écrivait son « Esquisse » sur ce thème, en 1795, l’idée du progrès pouvait encore paraître fondée grâce à la Révolution en cours. Quand Alexis de Tocqueville, rendant compte de son enquête aux États-Unis en 1834, disait que ….il était encore possible de croire au caractère inévitable du progrès social. Quand Darwin écrivait en 1859 « L’origine des espèces » on pouvait croire qu0une force mystérieuse poussait l’homme en tête de toute l’évolution vers la domination de l’esprit. Aujourd’hui toutes ces visions du monde, mélangées ensemble dans une sorte d’épopée, sont ridicules.

Lire la suite…