Quote

Il s’agit ici de quelques articles de presse ou interviews que j'ai donnés au fil des ans.Quote


La réforme de l’ONU

Journal de Genève

CarteCliquez sur l’image pour l’agrandir

E

n juillet 1997, une nouvelle réforme de l’ONU est présentée par Kofi Annan.
Maurice Bertrand analyse cette réforme et la qualifie de « réformette découlant de la vision américaine d’une ONU réduite à sa plus simple expression. »


L’ONU a 50 ans: Révision, réforme ou réinvention

Journal de Genève

CarteCliquez sur l’image pour l’agrandir

L

es projets de réformes de l’ONU sont comme les monstres du loch Ness.

Provocatrice, la formule d’un participant au débat organisé hier soir par ce journal sur la nécessité d’une refonte de la Charte de l’Organisation résume les doutes comme les enthousiasmes suscités par un thème qui n’a pas fini de faire couler de l’encre.


Les casques bleus sont au coeur de la réforme des Nations Unies

L

‘ONU a cinquante ans: Révision, réforme, réinvention

Depuis la chute du mur de Berlin, les opérations de maintien de la paix de l’ONU traversent une crise de croissance à laquelle ni le Conseil de sécurité ni les gouvernements ne sont préparés. Or la réforme de l’ONU passe nécessairement par une réflexion en profondeur sur le rôle et la mission des Casques bleus. Le point.

Journal de Genève

CarteCliquez sur l’image pour l’agrandir

Page 1

Journal de Genève

CarteCliquez sur l’image pour l’agrandir

Page 2


Les petits ruisseaux de la réforme et la grande rivière d’une nouvelle charte

L

‘ONU a cinquante ans: Révision, réforme, réinvention

Depuis 1985, l’ONU est en examen permanent. Un colloque de haut niveau fait dès lundi soir le point sur les projets de réforme, à commencer par celui du français Maurice Bertrand. Un débat ouvert au public reflétera les travaux

Journal de Genève

CarteCliquez sur l’image pour l’agrandir

Invitation

Journal de Genève

CarteCliquez sur l’image pour l’agrandir

Page 1

Journal de Genève

CarteCliquez sur l’image pour l’agrandir

Page 2


Une nouvelle charte de l’ONU est présentée à Genève

D

ans le cadre d’un colloque financé par la Confédération, à l’occasion du cinquantième anniversaire des Nations Unies, Maurice Bertrand dévoilera lundi prochain une institution toute neuve: l’Organisation de sécurité globale. Visite guidée.

Après avoir longuement réfléchi à la réforme du système actuel des Nations Unies, vous concluez qu’elle est impossible et vous décidez qu’il faut s’y prendre tout autrement: n’ayant peur de rien, vous rédigez une nouvelle charte, en 67 articles, pour de vrai. Que cherchez-vous, Maurice Bertrand, avec une démarche aussi radicale ?

« J’ai voulu frapper les imaginations ! »

Journal de Genève

CarteCliquez sur l’image pour l’agrandir

Page 1

Journal de Genève

CarteCliquez sur l’image pour l’agrandir

Page 2


Deux hommes s’attaquent au coeur de l’ONU

Journal de Genève

CarteCliquez sur l’image pour l’agrandir

D

eux hommes s’attaquent au coeur de l’ONU. Moitié ambulance, moitié pompier: les Nations-Unies se sont résolues à cette double fonction, faute de trouver un nouveau souffle. Mais à Genève, deux spécialistes de l’organisation proposent une refonte radicale des institutions onusiennes


Les Serbes ont gagnés la guerre de Bosnie. Contre l’ONU

Le Nouveau Quotidien

CarteCliquez sur l’image pour l’agrandir

G

orazde vient de tomber. Son statut de zone de sécurité n’a pas été respecté a déclaré Boutos-Ghali. C’est un échec cuisant pour la communauté internationale et pour l’ONU. Pour Maurice Bertrand ce n’est pas l’institution qui est en cause. « L’ONU ne fait que masquer l’impuissance des États qui n’ont aucune envie de faire la guerre ».


En Somalie comme ailleurs, l’ONU fait fausse route

Le Nouveau Quotidien

CarteCliquez sur l’image pour l’agrandir

V

ingt deux casques bleus tués à Mogadiscio. Pour le spécialiste de l’ONU Maurice Bertrand, l’organisation mondiale n’est plus qu’un paravent dont les États se servent pour masquer leur manque de volonté politique.


Et si l’ONU s’occupait un peu de paix…

Journal de Genève

CarteCliquez sur l’image pour l’agrandir

L

‘ONU est-elle une organisation de paix ou une organisation de guerre? Les opérations de « maintien de la paix » vont-elles continuer de se développer, sans pour autant obtenir de résultats ? Au lieu d’attendre que les pays aient été détruits, ne pourrait-on pas intervenir avant qu’il ne soit trop tard ? Telles sont les questions que se pose aujourd’hui l’opinion.


« L’ONU est entrain de se laisser dépasser »

L

crise du Golfe s’accompagne d’un phénomène intéressant: la résurrection, si l’on peut dire, du Conseil de sécurité de l’ONU. Que signifie ce pouvoir retrouvé ?

Journal de Genève

CarteCliquez sur l’image pour l’agrandir

Page 1

Journal de Genève

CarteCliquez sur l’image pour l’agrandir

Page 2

Journal de Genève

CarteCliquez sur l’image pour l’agrandir

Page 3